Loading. Please wait...
search
Grèce

αντίο Ellada

Thessa et ses cafés alignés dont les terrasses ne désemplissent pas, ses églises orthodoxes par dizaines, les dômes de ses anciens hammams ottomans, son port sans vraiment de charme, ses grosses artères de circulation à sens unique,  ses milliers de superettes de quartier…
les statues à tous les coins de rue, ses parcs, ses squares…

la vieille ville, et ses vestiges romains au coeur des barres d’immeubles..
la ville haute, ses petites ruelles et ses remparts..
la ville moderne, l’activité et les voitures en double file devant les vitrines à Kalamaria..

les bars du front de mer, déco sophistiquée et standing haut de gamme
ses vitrines chic, sa Tour Blanche, les klaxons d’Egnatia, la pollution, les odeurs de viande de porc grillée à la broche, les tyropita tout juste sortis du four, l’animation à tout heure près de Kamara, les petits coins festifs du quartier Ladadika, tard dans la nuit..
les boites plus sélect, du côté de la gare ou à la périphérie, le surpeuplage du quartier autour de la Rotonda.
la creperie au coin de la rue.

Erasmus c’est fini il est temps de rentrer au bercail, de trouver un stage, de reprendre la vie un peu normal! Au revoir Thessa, je te laisse comme je t’ai trouvé, mais moi je suis changée!

Car en fait it’s never gonna be the same…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts