Loading. Please wait...
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger

Categories

Roadtrip Bretagne #2

Apres une arrivée très tardive aux alentours de 00h30, direction l’hôtel pour attaquer fraîchement le lendemain matin le Mont Saint-Michel.

Il faut environ 1h depuis Rennes pour atteindre le Mont Saint-Michel. Apres avoir  fait le trajet sous une pluie battante, nous sommes arrivés sous un magnifique soleil dans la Baie (temps de m**de à la bretonne #1).

Apres quelques arrêts dans les biscuiteries du parcours qui nous faisaient de l’œil, nous arrivons au Mont Saint-Michel avec au program : Visite de l’Abbaye, bain (accidentel) de boue/d’argile, observation de Phoques, balade dans la baie.

Apres 2h30 sur place nous reprenons la route direction Saint-Malo, son fort, ses remparts, son petit train et ses jolies plages.

Nous avons rapidement parcouru la petite cinquantaine de kilomètres qui sépare le Mont St Michel de Saint-Malo. Le beau temps aidant, une fois garés, nous avons décidé d’arpenter la ville en vélo, mais aussitôt ces derniers détachés, apparaissait un crachin qui s’est rapidement transformé en averse (temps de m**de à la bretonne #2). Nous ne passerons qu’une demi-journée au final à arpenter les rues de la ville à velo, vous trouverez le récap’ de notre rapide escapade a Saint-Malo ici.

A la fin de la journée, direction les Cotes-d’Armor et plus précisément Saint-Brieuc, mais juste pour la nuit, car nous enchainerons dès le lendemain matin, avec l’étape suivante : l’Abbaye de Beauport.

L’Abbaye de Beauport à Paimpol, Bien qu’une partie soit restaurée (celle du cloitre et des bâtisses qui l’entoure), une bonne partie est aujourd’hui en ruine, et c’est ce qui fait la beauté des lieux. Voir ce beau mariage entre la nature qui reprend ses droits et les nefs et arcades en ruines, vaut le détour. L’Abbaye est entourée de jardins, et le temps semble s’arrêter dans les lieux, il est aisé d’y passer plus de deux heures, sans s’en rendre compte.

A notre grande surprise nous avons pu visiter l’Abbaye sous le soleil, l’orage (oui oui pas juste du crachin) a pointé son nez, tout juste sur la fin pour gentiment nous dire qu’il était temps de passer notre chemin (temps de m**de à la bretonne #3), direction l’étape suivante : Plougrescant

Plougrescant, est apparu tout à fait par hasard dans l’itinéraire, suite à un pin Pinterest montrant cette étonnante maison entre les rochers : Castel Meur. Au fond du fond des Côtes-d’Armor, près de la Pointe du Château (première pointe du séjour), et près du Gouffre !!! (Franchement le Gouffre à Castel Meur(t) ca donne envie non ?!)

Nous avons commencé l’étape Plougrescant à vélo, mais nous les avons également vite ré-attachés au coffre, car sur place on se rend rapidement compte que l’on a déjà un petit mis les pieds sur la cote de granit rose. Ces amas rocheux aux teintes rosées, ces maisons dans les rochers, les falaises etc… Beaucoup trop escarpé à vélo. L’endroit est, en tout cas, un superbe spot à photo ! (voir ci-contre)

Pour le déjeuner et la fin d’après-midi rendez-vous sur LA cote de granit rose, à arpenter la région de Saint-Guirrec/Perros-Guirrec/Tregastel. Au menu : des rochers toujours rosés, des eaux cristallines (glaciales), Ploumanac’h et son phare via le sentier des douaniers (pour la scenic view), la plage de Trestraou, la Chapelle de Notre Dame de la Clarté sur Perros-Guirrec.

A la fin toute fin de journée, l’idée était de dormir à Lannion, puis de visiter la route historique au petit matin, mais faute d’hotel/airbnb dispo et abordable, nous passerons notre chemin destination Morlaix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Story Details Details Like

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts