Loading. Please wait...
search
France

Quitter la France: Formalités

THE post… celui qui fait aussi mal à écrire qu’à penser… et c’est pire lorsqu’on le vit!

Alors oui, enfin on part !! On quitte notre pays chéri pour de nouvelles aventures et relever de nouveaux challenges ! On part voir du pays sans date de retour, bref c’est le pied !

Enfin presque… d’abord il faut entrer dans les méandres de l’administration à la française.

C’était facile avant.

Quand on est étudiant ou jeune dip’ on part sans se soucier de ce qu’on laisse derrière soit. Ben oui maman gère ! Au mieux on revend le peu de matériel Hi-tech que l’on possède, et au pire on revend voiture et mobilier. Bref ça se fait bien !

Mais quand on quitte une vie bien rangée de jeune couple propriétaire « ne-souhaitant-pas-se-séparer-de-son-premier-petit-nid-douillet », ça se corse un peu… Mais rien d’insurmontable ! Du coup je vais essayer de lister un peu les démarches auxquelles nous avons du faire face (cette liste est susceptible de changer).

J’aurais pu faire court et vous dire si vous êtes français : changez votre adresse partout et donnez celle de vos parents, clôturez vos comptes, résiliez votre abonnement téléphonique et hasta la vista !

Mais non… je vais tacher d’être plus concise. Ici vous trouverez des informations si jamais votre degré d’attachement à notre douce France dépasse les 60% (sur l’échelle totalement abstraite et subjective qui est la mienne)

Démarches au niveau logement :

Vous avez un chez vous et vous souhaitez le garder ? C’est par ici !

Vous êtes décidés à ne pas vendre votre appart mais souhaitez plutôt le mettre en location. Plusieurs possibilités s’offrent à vous. La location vide, la location meublée, la location saisonnière type airbnb. Je me suis évidemment longuement penchée sur les 3 et j’ai fait des recherches trèèèèèèès complètes sur le sujet. Mais pour vous épargner des heures de lecture, je vais aller droit au but, l’option B celle pour laquelle nous avons optés.

La location meublée, parce que bon tout déménager (encore…) non merci. Connaissant mes talents de commerciale, la vente de nos meubles n’était pas envisageable. Tout déménager à Dubai, quand l’employeur de monsieur peut financer… en vrai l’idée ne nous a pas du tout effleurés ! Et puis si jamais il faut revenir ben… tout est déjà là !

Pas de longs baux de trois ans, juste un petit bail d’un an renouvelable. Bref à date c’était la solution la plus séduisante. Comme ça, on part mais avec le sentiment de ne pas tout abandonner pour une durée trop lointaine.

Et puis fiscalement parlant également la location en meublée s’avère intéressante, avec son abattement de 50% (quitte à continuer à payer des impôts autant limiter la facture). Seul hic, la location meublée n’entre pas dans le cadre des revenus fonciers (comme pour la location vide) mais dans celui des BIC, traduction vous louez en meublée vous devenez une petite entreprise ! Donc pensez-y au moment de votre déclaration.

Pour louer votre appart, vous avez de tout ! De la formule clé en main, où une agence immobilière, une entreprise de gérance immobilière ou voir même votre syndic de copro (si ça fait parti des activités qu’il couvre), s’occupe de tout, moyennant entre 5% et 7% sans assurance (si c’est plus partez en courant) des recettes charges comprises de votre location. OU vous avez la possibilité de gérer vous-même a distance ou en déléguant a la famille si vous vous en sentez capable. Ensuite, prenez une assurance pour loyers impayés (environ 3% des loyers), enfin, il vous faudra changer votre assurance habitation, en assurance pour propriétaires non occupants (oui en plus de l’assurance habitation que vont souscrire les locataires). Vous pouvez maintenant partir à la recherche du locataire idéal.

Démarches auprès des banques :

Vous savez d’ores et déjà que bien que quittant la France vous allez (pour toujours) avoir besoin de ressources sur place ? C’est par ici !

On l’a vu plus au haut vous avez un tas de chose qui vous rattache à la France, il va donc vous falloir un petit fond de caisse pour tout gérer ! Les pépins de l’appart, les impôts, les trucs exceptionnels tout à fait improbables, les impôts et… les impôts (oui il y un traumatisme chez tous les français concernant les impôts).

Si vous avez le temps en France transférez vos comptes vers une banque VRAIMENT internationale. Ouvrez un compte en France puis un autre à Dubai dans l’espoir de pouvoir faire des virements intra-compte à moindre frais (oui je parle de LA banque hong-kongaise). Honnêtement je ne l’avais fait pour aucune des précédentes expat, or un compte dans une banque locale étrangère + un compte dans une banque locale française ne font pas bon ménage. Je ne compte plus le nombre de dollars et yuan perdus dans cette affaire…

Autres démarches administratives :

Vous avez besoin d’un rétro-planning des tâches rébarbatives à faire sans trop réfléchir ? C’est par ici !

4 mois avant le départ : prospectez les postes au sein de votre entreprise (si jamais des offres existent pour la destination où vous vous rendez, et sous réserve de vouloir rester dans votre boite) ou posez votre dem !

3 mois avant le départ : commencez à déménager ce qui peut l’être et à vous débarrassez de ce qui ne vous servira plus. Prenez contact avec votre banque pour les informer de votre changement de situation. Changez l’adresse de votre abonnement de téléphone portable, à l’adresse à laquelle vous souhaitez recevoir vos courriers après le départ (chez vos parents ou autre), ainsi vous aurez un justificatif de domicile si besoin.

Faite changer votre adresse de correspondance des maintenant. Honnêtement vous aurez l’esprit plus tranquille, donc commencez à traquer vos correspondances récurrentes et surtout les courriers administratifs. Changez votre adresse pour la sécu, les impôts, la banque, portable, etc…

Si vous n’en avez pas encore faites vous faire un permis international !

2 mois avant le départ : commencez à traquer sur votre compte en banque les prélèvements récurrents. Il s’agit de vos abonnements à couper. Mettez un terme à tout ce qui ne vous est pas « vital » : sport, gambettes box ou autre. Et préparez les courriers de résiliation pour les autres.

1 mois avant le départ : Coupez les abonnements restants et aller à La Poste demander un transfert de courrier (perso j’ai opté pour 6 mois), les prix ne sont pas excessifs et cela vous permettra de prendre connaissance de tout ce que vous continuez à recevoir après votre départ et à agir en conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts