Loading. Please wait...
search
Chine

Que faire a Dongguan : Henglizhen

What to do in Dongguan.

Dongguan est une ville de taille moyenne en Chine (plus de 8 millions d’habitant). Vous êtes ici dans l’équivalent de Toulouse ou Bordeaux, mais à l’échelle Chinoise.

Troisième ville du Guangdong après Guangzhou (Canton) et Shenzhen, elle est pile poil à mi-chemin entre les deux. De fait, cela permet des escapades très rapide dans les deux villes. D’ailleurs certaines personnes travaillant à Dongguan (du côté de ChangPing et de ses environs) peuvent se permettre de vivre à Shenzhen. Ainsi, l’accès en train estrapide et facile.

La ville est une ville usine comme on en croise beaucoup dans cette région. Region qui est le poumon industriel de la Chine. De fait l’endroit est un vrai melting pot !

La ville est immense et est en fait un rassemblement de plusieurs « zhen », de plusieurs villes. ChangPing, ZhangMuTou, HengliZhen, ShipAi et des dizaines d’autres zhen, qui varient de la petite ville industrielle au petit village dortoir.

Je n’ai jamais vraiment pris le temps de beaucoup l’explorer. En effet, supplantée par la traditionnelle et historique Guangzhou à l’ouest et l’ultra moderne Shenzhen porte d’entrée vers Hong-Kong à l’est. Du coup, je pense n’avoir vu que les basiques et incontournables de Dongguan.

Pour les français à Dongguan ou francophones qui cherchent à occuper un petit peu leur weekend, ou pour les français de passage qui viennent passer une journée ou deux journées ou plus (en vrai j’y crois pas) à Dongguan voici ma petite liste (non exhaustive) des choses à faire à Dongguan par ville-quartier.

Commençons par: Hengli (Henglizhen)

  • Le mall : dans lequel il y a spa et salle de sport et comme partout dans le coin des salles de massages.
  • Le cinéma : il est dans le mall et les films sont en VO sous-titrés mandarin
  • Le resto BOTON : c’était tout bonnement mon QG
  • Le musée « Arts de Chine » (oui oui écrit comme ça en français !) : c’est un mélange d’un peu tout plein de choses : des artefacts datant de la dynastie Song (960-1279), ou encore des objets relatifs à la seconde guerre sino-japonaise (1937-1945), de calligraphie sur pierres, pagodes et bonzai… Bref, un peu de tout, c’est la fête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts