Loading. Please wait...
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger
View Bigger

Categories

Louisiane: Nouvelle-Orléans les immanquables

Colleague: So tomorrow is your Birthday?
Me: Yup
Colleague: what’s the plan?
Me (big smile):  NOLA!!!!!!!!!!!!!
Colleague (very serious face): You should not go there… Sin city is a very filthy place… and low crowded
Me (holding big smile)
Colleague (holding the very serious face)
Ahem!

Et oui ! Dans l’Alabama (The Beautiful) parfois trop puritaine, la Louisiane voisine c’est surtout la vilaine voisine selon beaucoup, trop dangereuse depuis Katherina. Ils l’ont renommée Sin City (il y en fait plusieurs Sin Cities aux US), et mis à part les « djeuns » et la population étudiante, peu de gens au travail ont compris pourquoi j’y allais.

Mais lorsque vous visitez le doux, vieux sud Américain, n’essayez pas de zapper la Nouvelle-Orléans de votre itinéraire, elle est le poumon culturel de la région. J’y suis allée 3 fois et que ce soit le NOLA romantique en amoureux, ou le NOLA festif entre amis pour Mardi Gras, honnêtement, on ne s’en lasse jamais.

Depuis T-Town on rejoint la Nouvelle-Orléans en 4h/4h30. L’arrivée par la traversée du Lac Pontchartrain met dans l’ambiance : la ville est marécageuse. Comme un petit bout de France, un confetti dans l’immensité américaine, pour une raison que je n’explique pas j’ai trouvé très agréable de me balader dans les ruelles aux noms aux sonorités bien de chez nous, un genre de retour aux sources surement.

Berceau du jazz et du blues, dès les premières minutes sur place on réalise comme l’atmosphère et l’ambiance en générale sont portées par la musique. Fierté locale : chaque coin de rue est bercé par des sonorités jazzy.

La situation géographique, mais aussi la situation post Katherina en font une destination aujourd’hui encore peu explorée. Lorsque l’on voyage aux USA à moins d’y rester un petit moment il est rare de passer par cette grande ville qui n’a pourtant pas à pâlir face à ses voisines. Le patrimoine culturel y est important et le climat (hors ouragan bien sûr) clément. Riche de ses influences françaises, afro-caribéennes, créoles et acadiennes, la Nouvelle-Orléans est une ville où il fait bon faire la fête et où la gastronomie est vraiment de la gastronomie ! (rare aux USA).

Alors du coup que peut-on y faire ? Voici mes coups de cœurs :

  • Le bayou !

Marécage plein de crocodiles et/ou alligators, racoon, hérons (l’emblème de l’état) et autres représentants de la faune et la flore vous ne perdrez pas votre temps.

Vous n’êtes pas convaincu ? J’ai l’argument qui tue : sachez que dans le Bayou Louisianais vous vous baladerez sur une barque dans le décor de la Princesse et la Grenouille !

Toujours pas convaincu : vous avez déjà fait les Everglades ? Eh bah c’est mieux !

  • le French quarter

Avec ces demeures sorties tout droit d’une autre époque, les calèches de touristes qui arpentent les rues pavées, l’hôtel de ville qui s’élève tel un château dans la ville, la rue royal ou la célèbre Bourbon street qui ne dort jamais. Lors du carnaval et particulièrement lors de mardis gras, la rue est puante et crasseuse certes, mais la vie, l’ambiance et l’animation vous font oublier tout le reste ! Votre Hand Grenade en main (cocktail), baladez vous de bar en bar et échangez vos colliers de perles contre des bisous, massive hugs, pelotage BREF chacun sa méthode !

Même en dehors de cette période de festivités, qu’est le carnaval, on peut explorer les restaurants en quête de spécialités cajuns et de délicieux beignets au sucre typique du coin.

Chinez également ! Les boutiques de bric à brac et de choses futiles (donc utiles) se succèdent, ainsi que les galeries d’art, la vie artistique est hyper développé à NOLA vous trouverez des merveilles.

Ou juste pour le plaisir d’assister à des spectacles de rues (il y en a pour tous les styles) vous pouvez littéralement passer une à deux journées complètes dans ce petit bout de quartier.

  • Longer les bords de Mississippi,

et se laisser aller à rêvasser sur les aventures d’Huckleberry Finn. Observer les magnifiques bateaux à roues à aubes, ces bateaux à vapeur tout droit venus d’une autre époque, eux aussi (décidément, visiter la Nouvelle-Orléans c’est faire un voyage dans le temps). Et pourquoi ne pas prendre son dîner, justement sur la rivière, sur un bateau ou juste pour admirer la vue de la ville sous un autre angle ?

  • Vous initier au Voodooooooooooooooooooooooooooo

La Nouvelle Orléans et sa douceur de vivre ne vous laisseront pas indifférent. On tend à croire que le deep south c’est Le Mississippi ou l’Alabama, mais vous n’avez rien vu du Sud si vous n’avez pas fait New-Orleans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Story Details Details Like

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts